La ménopause masculine, survient-elle chez tous les hommes ? À quel âge ? Comment savoir si l’on a ? Découvrez les informations qui vous seront utiles dans les lignes qui suivent.

L’andropause, c’est quoi exactement ?

D’après sa définition étymologique, le mot grec, « Andros » veut dire Homme et « Pausis » veut dire « cessation ». Ce qui signifie « Cesser d’être un homme ». L’andropause est liée à la réduction de la sécrétion de testostérone aussi bien que d’autres hormones sexuelles. C’est un phénomène biologique qui peut toucher les hommes autour de la soixantaine. Selon des études, l’andropause attaque en général 20% des hommes de plus de 50 ans. La testostérone diminue de 1% à mesure qu’il prend de l’âge. Mais en certaines occasions, de plus en plus d’hommes d’âge mûr en perdent davantage et décident d’adopter un traitement pour la testostérone.
Étant considérée comme l’équivalent masculin de la ménopause, l’andropause est moins marquante que la ménopause féminine. En plus, autour de la cinquantaine, toutes les femmes seront atteintes de la ménopause tandis que les hommes ne sont pas forcément atteints d’andropause.

Quels sont les signes de l’andropause ?

Les effets peuvent être multiples :
• Une diminution naturelle et progressive de l’activité sexuelle et de la libido (l’appétit sexuel)
• Un intervalle des rapports sexuels
• Des érections moins dures et moins courantes
• L’inaptitude à avoir une érection et de la maintenir correctement durant le coït
• Des insomnies
• Des bouffées de chaleur
• Une sensation de dépression
• Des problèmes de concentration
• Des troubles de la prostate
• Manque de force physique
• Une fatigue inhabituelle
• Un manque de confiance en soi
• Une baisse d’aptitude au travail
• Une prise de poids (au niveau des hanches, des fesses, des cuisses)

Quelles sont les causes ?

Bien que nous l’ayons déjà vu, la cause de l’andropause est la réduction anormale de la sécrétion de testostérone chez les hommes autour de la cinquantaine.
L’andropause est en réalité le témoin de la dégénérescence spécifiquement au niveau du testicule. Au moment où elle apparaît, les cellules de Leydig du testicule (qui jouent un rôle dans le mécanisme de l’appareil reproducteur masculin et le comportement sexuel) diminuent leur sécrétion. C’est dû à la réduction des androgènes.
Enfin, le manque d’activité sportive et le fait d’éviter les rapports sexuels peuvent causer la chute du taux de testostérone. Cela peut donc être l’origine de l’andropause.

Comment peut-on traiter l’andropause ?

Par priorité, nous suggérons aux personnes frappées par les symptômes de l’andropause de changer leur mode de vie. Pour prévenir et traiter l’andropause, on ne cessera jamais de conseiller de faire du sport régulièrement et de surveiller son alimentation. Cette dernière doit être saine et équilibrée.
Sur http://andropause-solution.fr, vous trouverez comment traiter l’andropause. Si les symptômes de l’andropause persistent, l’on recommande souvent aux patients :
• Une prise en charge hormonale composée de testostérone
• Une application du gel de testostérone (directement sur la peau, exceptionnellement sur le bras)
• Un soutien psychologique
Si vous êtes en couple, pour mieux vivre cette étape de votre vie, il faut aussi en parler avec votre partenaire. Ensemble, vous serez plus fort.

Catégories : Conseils

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *