Il est désormais très fréquent pour une entreprise de manager des équipes des quatre coins du globe. Pour que cela fonctionne correctement, il faut une bonne expérience managériale. Pour compenser l’éloignement, il est indispensable d’activer certains leviers. Maintenir la cohésion et la motivation de l’équipe n’est pas toujours évidents. Il faut avoir une bonne maîtrise de la situation sans mettre en péril le lien qui lie l’entreprise avec les collaborateurs éloignés.

Entretenir le sentiment d’appartenance

Il n’a rien de plus déprimant que de se sentir ignoré de tous au sein d’une entreprise Travailler à distance peut favoriser un sentiment d’isolement géographique. Si l’entreprise ne ressent pas ce sentiment d’appartenance, il éprouve du désintérêt et de démotivation pour les tâches qui lui sont confiées. Pour optimiser sa productivité, il doit se sentir intégré au reste de l’équipe. Des prises de contact régulières sont donc indispensables surtout s’il vient d’être recruté. L’idéal, c’est qu’il puisse profiter de quelques mois d’intégration au siège de l’entreprise avant de partir vers d’autres territoires. Celui qui lui permettra de s’imprégner de la valeur et de la culture de l’entreprise.

Créer un climat de confiance

Travailler à distance isole le collaborateur de reste de l’équipe. Il ne profite pas de cette fameuse pause-café où les collaborateurs s’échanges des actualités et des sujets autres que le travail. Le confort et l’assurance de la proximité peuvent disparaître au fil du temps. Pour ne pas perdre ses repères, le collaborateur doit être capable de faire confiance. Il faut instaurer une relation de qualité pour que le collaborateur puisse garder l’équilibre entre une collaboration fructueuse et le lâcher-prise.

Donner une feuille de route précise

Quand une entreprise commence à se développer à l’étranger, cela crée de nouvelles ambitions. Les réels besoins de la clientèle et de l’entreprise peuvent être flous. Pour éviter que cela se transforme en une responsabilité insurmontable pour le collaborateur, il est important de définir les objectifs à atteindre. La rédaction d’une feuille de route claire et concrète. Cela lui permettra de mieux hiérarchiser son travail et de comprendre ce qu’il doit faire au quotidien. Il aura des objectifs tangibles et mesurables.

Disposer d’un outil de reporting efficace

Disposer d’outil de reporting efficace permet de piloter les tâches de votre collaborateur même à distance. Vous pourrez avoir une vision synthétique de son avancement. Vous pourrez mettre en place des indicateurs de performance et d’activité vous permettra d’avoir un éclairage factuel et plus objectif d’actions qu’il menée durant une période prédéfinie.

Utiliser efficacement les modes de communication modernes

Pour préserver le lien et la proximité, il faut profiter des avantages proposés par les outils de communication moderne. Ils sont très avantageux professionnellement, avec les tchats en direct et les webconfrences en direct. Ils facilitent les échanges personnels et informels tout en effectuant des reporting concrêts sur l’avancement du dossier. Le temps que vous consacrer à discuter avec votre collaborateur lui est très précieux. Cela vous permettra également de voir où il en est. Les E-mails factuesl ne permettent pas de comprendre les malaises et les difficultés que le collaborateur peut faire face. Cela vous permettra d’avoir de nombreuses données exploitables pour le manager correctement. L’échange visuel favorise également la mémorisation des informations et l’intégration du collaborateur.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *