Dans certains milieux et entreprises, un comptable est appelé contrôleur de gestion. En fonction de la structure dans laquelle il officie, il peut aussi assumer des fonctions d’assistance ou de responsabilité. Ce qui est particulièrement intéressant avec le métier de comptable, c’est le fait qu’il offre de nombreuses opportunités d’évolution de carrière. Et si en plus, il continue à suivre des formations en parallèle avec son travail, il peut considérablement augmenter ses revenus ainsi que ses responsabilités.

Ce qu’il faut savoir sur le métier de comptable

A noter également que toutes les structures commerciales ont toutes besoin d’un comptable, ce qui signifie que c’est un métier plutôt pérenne. Un comptable peut exercer sa profession aussi bien au sein d’une banque que dans une entreprise, dans une administration ou au sein d’un cabinet d’expertise comptable. La plupart des comptables en France d’ailleurs travaillent au sein d’un tel cabinet. En début de carrière, un comptable peut travailler en tant qu’intérim afin de gagner en expériences et développer une polyvalence qui lui servira sa vie entière. Ainsi, il peut tenir les comptes mais aussi s’occuper des clients et négocier avec les fournisseurs.

Détails des missions d’un comptable

Selon la structure où il officie, le comptable pourra avoir différentes tâches à assumer. Dans un cabinet d’expertise, il est en charge des bilans annuels des clients et s’occupe de la comptabilité de ceux au volume d’affaires moyen. Il travaille sous la responsabilité d’un expert-comptable. Au sein d’une entreprise de grande envergure, il se charge d’un secteur précis, comme la comptabilité des fournisseurs ou des fiches de paie. Il doit aussi préparer les analyses qu’il confie ensuite aux contrôleurs de gestion. Dans une entreprise de petite taille, un comptable prépare les fiches de paie et s’occupe de la déclaration des cotisations sociales et fiscales, établit le bilan de l’entreprise et au besoin, conseille le chef d’entreprise sur la gestion financière.

Qualités indispensables pour exercer la profession de comptable

Un comptable doit posséder une rigueur sans faille afin de réaliser ses tâches à temps et dans les moindres détails, avec le plus de précision possible. Il n’a pas droit à la moindre erreur, ce qui réclame de lui une très grande capacité de concentration et sérieux. Le sens du contact et un certain sens de la pédagogie sont aussi essentiels, car bien souvent, il est en contact avec les clients pour leur parler de leur tenue de compte, ou pour leur expliquer les lois en vigueur.

Les formations sont incontournables

Après le bac, la formation au métier de comptable dure entre 2 et 3 ans. Pour un bac+2, on peut suivre un BTS, un DEUST ou un DUT, en général destiné aux titulaires d’un bac S, ES ou STG. Pour les DUT et DEUST gestion des entreprises et des administrations, il existe 75 instituts où l’on peut suivre un cursus complet. Quant au BTS comptabilité et gestion, il est proposé par des établissements privés et publics, formation qu’on peut suivre en alternance. Pour un bac+3, les formations à suivre est un DCG.

Catégories : Emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *