Loin d’être facile, le métier d’expert comptable requiert une connaissance pluridisciplinaire et une grande rigueur intellectuelle. A ce titre, un long parcours académique et de l’expérience s’impose pour espérer d’être embauché dans cette profession. Malgré l’évolution numérique qui permet d’automatiser les écritures comptables pour les entreprises, le métier garde toujours son attractivité et est considéré comme un métier prometteur. Ci-dessous les étapes à suivre pour devenir un expert comptable.

Suivre un cursus spécialisé

Plusieurs formations universitaires donnent accès au métier d’expert comptable, mais de manière générale il faut s’initier à des filières en gestion, qui permettent par la suite de bénéficier d’un diplôme de comptabilité et de gestion ou DCG après 3 années de formation. Pour se propulser rapidement au sommet de la hiérarchie professionnelle, il est recommandé de suivre la formation jusqu’au Master ou Bac+5 qui permet d’avoir le diplôme supérieur de comptabilité et de gestion ou DSCG. Pour un meilleur approfondissement du milieu, il est possible de suivre les études pendant 8 années pour acquérir le diplôme d’expertise comptable. Cette dernière formation englobe 3 années de stage pratique. Des diplômes équivalents sont aussi proposés par les écoles de commerce. L’obtention de ces diplômes sont obligatoires pour s’inscrire par la suite à l’ordre des experts-comptables.

Avoir les qualités nécessaires

Les missions d’un expert comptable sont très nombreuses et consistent généralement à gérer plusieurs clients et plusieurs portefeuilles. Il importe donc qu’il soit rigoureux et organisé dans ses tâches. Il faut aussi qu’il ait une parfaite aisance dans la manipulation des chiffres. Il doit à la fois avoir le sens relationnel et être manager dans l’âme, pour bien insuffler ses valeurs à ses équipes et pour bien convaincre les collaborateurs. Il peu aussi être emmené à conseiller le dirigeant de l’entreprise en période de crise

Se soumettre aux conditions d’exercice

Une fois les études terminées, on peut très bien choisir entre 3 branches, soit devenir expert comptable indépendant, expert comptable salarié ou expert comptable associé. Pour les jeunes diplômés, il est toujours recommandé de s’initier en tant qu’associé pour d’abord se faire connaitre et pour bénéficier d’une clientèle déjà existante.
En ayant obtenu des années d’expérience, on peut par la suite créer un cabinet d’expertise comptable et travailler dans ce cas à son propre compte. Cela implique par contre respect des démarches juridiques imposées comme les formalités d’immatriculation de l’URSSAF pour une entreprise individuelle et les formalités devant la chambre de commerce pour une société. A défaut d’avoir le budget et la motivation nécessaire pour choisir le statut d’auto-entrepreneur, on peut toujours choisir l’option « salarié » en entreprise, qui implique seulement déposition de candidature et passage obligatoire par l’entretien d’embauche.

Catégories : ConseilsEmploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *