La rédaction d’un business plan est une étape obligatoire pour lancer son projet d’entreprise ou pour réussir une reprise d’activité. Elle a généralement vocation à répondre à de nombreux questionnaires, notamment sur les ressources, sur la viabilité et la rentabilité du projet. Le business plan est donc un outil de confiance pour convaincre les partenaires à contribuer au projet, surtout les banques et les investisseurs. Mais, comment alors construire un bon business plan ?

Définir le projet

Pour avoir un bon business plan, il convient d’abord de bien définir son projet. Pour ce faire, il faut aborder plusieurs sujets, principalement la prestation apportée, les clients visés, les différentes concurrentes, les équipes intervenantes, et tous les moyens à la disposition. Dans ce cas, il suffit juste de les tracer en grande en ligne et d’assurer un bon syllogisme clair au projet. Doit être présenté dans le projet sa faisabilité et sa pertinence pour ensuite convaincre les partenaires potentiels.

Faire une étude de marché

Un levier d’un bon business plan, l’étude de marche ne doit pas être négligée. Il n’est cependant pas possible de le réaliser soi-même, on doit donc en tout ou partie faire appel à des professionnels en la matière. En effet, le but étant de recueillir un maximum d’information sur le secteur d’activité concerné, en analysant les offres et la demande, et surtout les concurrences. Dans cette réalisation, on peut choisir entre plusieurs approches, avec une approche qualitative, une approche quantitative ou une approche documentaire.

Bien choisir les produits et les services

Pour assurer la rentabilité de ses activités, il faut bien choisir les produits et services. Ce qui n’est pas une tâche facile pour les jeunes start-up. Pour faire le bon choix, il vaut toujours mieux se tourner vers les produits et services facile à écouler et ce de manière récurrente. Il faut dans ce cas éviter ceux qui nécessitent énormément de temps à se vendre et ceux qui ont un coût unitaire trop élevé ou des délais de paiement trop longs.

Mettre en place une stratégie

Chaque étape de la construction du projet d’entreprise doit être formalisée dans le business plan, y compris la stratégie commerciale. Cette dernière se divise généralement en 3 étapes dont principalement la détermination des cibles, la définition des objectifs et l’établissement des plans d’action. L’idée étant de démontrer la possibilité de réalisation du projet.

Etablir un plan financier

Au cœur même du business plan, les donnes financières permettent d’appréhender le capital nécessaire pour mettre en œuvre le projet. Il s’agit ici des frais d’établissement du projet, les investissements et les besoins en fond de roulement. Un plan financier prévisionnel doit aussi être établi englobant les comptes de résultat, le seuil de rentabilité et enfin le compte prévisionnel sur 3 ans de l’entreprise.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *