Le licenciement est fortement encadré par loi. Il existe de nombreux types de licenciement, dont le licenciement pour faute. Mais, il faut également définir le type de faute commise : simple, grave et lourde. Ce dernier fait très souvent l’objet d’un long et coûteux procès devant les Prud’hommes. L’affaire peut se compliquer aussi bien du côté de l’employeur que du côté de l’employé. Les deux parties se mettent rarement d’accord sur la gravité de la faute. D’où la nécessité de recourir à un avocat.

Que peut faire l’avocat pour l’employeur ?

Il appartient à l’employeur de définir la gravité de la faute commise par l’employé. Il définit alors le type de licenciement à appliquer. En cas de licenciement pour faute grave, le salarié perd tout son droit à l’indemnité pour licenciement et le préavis. Dans ce type de cas, il arrive souvent que le salarié conteste le licenciement. Dans ce cas, l’entreprise devrait engager un avocat en droit de travail avant même d’entamer la procédure. Il va défendre l’entreprise devant les juges en prouvant que le licenciement abusif n’a pas lieu d’être. De ce fait, il va démontrer que le salarié a bien commis une faute et qu’on peut le qualifier de grave. L’avocat doit alors montrer des preuves et des pièces justifiant l’accusation. Est par exemple considéré comme faute grave un salarié qui menace son employeur ou un client de l’entreprise, lorsqu’il refuse d’exécuter une mission ou lorsqu’il fait un abandon de poste.

Que peut faire l’avocat pour le salarié ?

Si votre employeur a notifié votre licenciement pour faute grave alors que vous souhaitez contester, vous devez faire appel à un avocat en droit de travail. Sur Jeanmarieberthelot.com, vous trouverez un avocat à Rennes pour licenciement pour fautes. D’un côté, vous pouvez prouver qu’aucune faute n’a été commise, et que par conséquent il n’y a pas lieu de faire un licenciement. Le rôle de l’avocat est donc d’annuler le licenciement et punir l’employeur pour licenciement abusif. S’il y a effectivement faute, l’avocat peut aider l’employé à démontrer qu’il est possible que l’employeur ait surestimé la faute commise. L’avocat a donc pour mission d’alléger la gravité de la faute en transformant la faute grave en faute simple.

Catégories : EmploiEntreprise

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *